Le soir de cette petite mise en jambes, nous avons discuté au gîte avec Mike, guide de montagne...Et Mike a dégaîné sa carte IGN, que comme des amateurs nous avions oublié d'emporter...

Bref...

Après consultation de la carte, et Mike ayant semble-t-il constaté que nous étions tarés de bons marcheurs (rapport  sans doute à l'enchainement descente d'avion-descente à Mafate ET future participation de l'homme à la Diagonale -mais moi je la fais paaaas, la Diagonaleeeeuuu), nous avons décidé sur ses conseils de faire la balade suivante (celle en vert foncé, la jaune c'est la petite mise en jambes de la veille...):

IMG_1005 - Copie

Hin hin hin...

Fini la grasse mat', réveil 6h30 (on a fait pire les jours suivants...), petit déj 7h, on profite un chouïa de la vue et je prends en photos quelques fleurettes et une bestiole (on ne se refait pas!)...

IMG_20160413_075147   IMG_20160413_163419   IMG_20160414_054742

20160414_070919

20160414_073728Et hop c'est parti!

Aller jusqu'à La Nouvelle, fastoche!

Ensuite, descendre tout en bas de la vallée, là 700 m de dénivelé, avec marches qui tuent les genoux et panorama (magnifique certes) constant sur toooout  ce que tu vas devoir remonter en face, comment dire...Le stress monte...

20160414_073646

Allez, un dernier petit effort, et nous y voilà!

IMG_7254

Nous y voilà, oui, tout en bas, tout au fond...Et quand on lève la tête et qu'on voit d'où qu'on est parti...

20160414_081856       20160414_090719

Facile, maintenant, c'est tout plat! Mais bon, y a plus de sentier, là, tu déchausses et tu marches dans l'eau, et pis c'est tout! Et te plains pas, tu serais dans les Pyrénées, elle serait gelée, la flotte, là, elle est juste à point pour délasser tes pauvres muscles tétanisés pendant la pause petit goûter.

Mais, mollo la pose, hein, faut tout remonter en face, maintenant!

IMG_7256

Eeeeuhhh, là c'est par là qu'on est descendu, vu d'en face, donc! Tu le vois le petit zig-zag à flanc de montagne?

IMG_7257

Bon ben voilà, ch' suis arrivée en haut, finalement monter, je préfère (enfin, pour l'instant), je vais pas vite, mais bon, je grimpe...admirez la dégaine, même pas peur...A partir de là paraît que c'est facile (z'avez remarqué? C'est tout facile partout, cette rando!), c'est presque tout plat à flanc de courbe de niveau, ça va rouler tout seul il paraît! Sauf que si tu regardes la carte, tu verras que le tout plat est très relatif...Et trèèès long...Et ce que tu ne sais pas encore, c'est que le soleil se couche vers 17h30 et qu'à 18 heures, plonc! c'est la nuit...Ouâââlààà...

Bon ok, mais quand même, c'est beaaauuuuu...

20160414_104227       20160414_104825

Ce sentier, à Roches plates, on avait l'impression de traverser un jardin méditerranéen...Et le clocher de l'église, aussi!

20160414_105524         20160414_105623

Bon, là, c'est quand j'ai commencé à marcher à 4 pattes, pour ne pas dire ramper, hein, l'avantage, j'ai pu observer finement la faune et la flore locales...Et ces jolies succulentes dans les volcaniques cailloux noirs...

20160414_121402

Après j'ai commencé à me dire que le presque tout plat sentait vraiment l'arnaque...Tu vois la grande cascade tout au fond? On va là-bas, enfin, on doit passer derrière la ligne de crête, là, tu vois? Et j'ai commencé à répéter - un peu en boucle - à l'homme: "Mais par on va passer? Hein? Par ? mais par ???..." Genre s'il faut encore descendre tout en bas pour remonter tout en haut je meurs, va me falloir l'hélico, il va faire nuit et on n'a pas les frontales au secouuuuurs...

Ben non. Fallait pas descendre, ça passe. Me demandez pas par où, là, déjà, sur la photo, je vois plus mais on est passé!

RDV à la Tisanerie (bistrot de la veille, endroit perdu à 2 heures de marche de toute autre maison, Mafate, quoi!) pour la citronnade de mes rêves! On est presque arrivé, plus que deux heures de marche!

20160413_101700   20160413_101709

20160414_131057   20160414_132550

Yapluka, repasser aux 3 Roches (tiens, par là on voit le fond de la chute d'eau!), puis remonter à la "maison", le chemin je connais, on l'a fait la veille en descendant, bref, je me sens quasiment arrivée, je repars avec enthousiasme accompagné de son pote euphorie, une citronnade et ça repart!

Ouais...

Beeeeen, quand ça monte, et avec déjà 7 heures de marches dans les pattes...Pfff...

Bref, comme dit Melle Maë, j'ai posé mon cerveau, et mis consciencieusement un pied devant l'autre, et puis je suis arrivée...Avant la nuit...

Bilan 9 heures de rando dont 8 de marche...Et comment dire...quelques...courbatures, c'est ça? oui, c'est bien ça, quelques...